Choisir son piano

Nord Accord vous aide à choisir votre piano

Quel piano, pour quel budget ?

A l’instar des autres instruments, il existe plusieurs gammes de piano. Qu’il soit neuf ou d’occasion, le premier critère qui doit entrer en ligne de compte pour choisir votre piano est le plaisir que vous avez à jouer dessus et à l’écouter.

Pour un débutant, ces notions peuvent paraître encore abstraites et difficiles à appréhender car l’opinion esthétique s’affine avec le temps et la pratique.

C’est pour cette raison qu’il conviendra généralement de s’orienter vers un piano dit « d’étude ».

Néanmoins, ce terme ne veut pas dire que le piano doit être médiocre ou que certains défauts puissent être considérés comme « normaux ».

Voici quelques critères à prendre absolument en compte lors de l’achat de votre instrument :

La mécanique doit être réglée correctement. Il est indispensable pour un pianiste, d’autant plus s’il est débutant, que la mécanique réponde de manière précise afin de permettre un bon apprentissage.

Le piano doit être accordé. Les musiciens, encore plus les musiciens débutants, affinent leur oreille à force de pratique. S’entraîner sur un instrument faux ou trop bas aura, à long terme, des conséquences sur la perception du pianiste.

Le timbre du piano doit être travaillé. Hormis les cas de pianos trop usés ou de fabrication médiocre, le timbre d’un piano peut être modulé par un travail d’harmonisation.

Si vous optez pour un instrument d’occasion via un particulier, pensez à faire intervenir un professionnel. Un technicien-accordeur pourra effectuer un état des lieux de l’instrument, estimer sa valeur et les éventuels travaux qu’ils serait nécessaire de faire.

Cela vous donnera une base de négociation avec le vendeur, ainsi qu’une bien meilleure appréciation de l’instrument que vous achetez.

Les pianos d’études ou d’entrée de gamme

Il s’agit principalement de pianos droits de petite taille (environ 1m10), conçus pour encaisser les premiers pas du pianiste. La qualité sonore de ces pianos va de moyenne à bonne mais peut nettement se dégrader dès qu’il s’agira d’une construction médiocre. La valeur d’un piano d’étude neuf de bonne qualité commencera autour de 3000€ pour monter petit à petit en fonction des choix des facteurs.

Aujourd’hui, on peut encore trouver des pianos d’étude d’occasion d’assez bonne qualité. Généralement de marque scandinave ou d’Europe de l’est mais aussi certaines marques asiatiques connues pour leur volonté d’assumer leur production.

Attention aux marques chinoises rutilantes qui cachent leurs origines par des noms à consonances germaniques ou françaises ou en utilisant les noms d’obscurs facteurs viennois du XIXème siècles : la plupart sont de facture très médiocre et montrent souvent des signes d’usures prématurés.

En conclusion, un piano d’étude sera un instrument de petite taille bon marché conçu pour vous accompagner durant les premières années de votre apprentissage.

Il est à noter que la durée d’utilisation d’un piano d’étude est très variable. En effet, alors que certains pianistes changeront peut-être leur piano d’étude pour un instrument d’une gamme supérieur au bout de 2 ou 3 ans, d’autres, en revanche, garderont leur piano au moins une dizaine d’années.

Les pianos intermédiaires

Au fur et à mesure que le toucher et les exigences du pianiste s’affinent, le besoin d’un meilleur instrument pourra se fasse ressentir.

Lorsque l’on choisit de monter en gamme depuis son piano d’étude, définir son nouvel instrument peut tout aussi bien être un processus long et réfléchi comme un coup de cœur passionné.

Par définition, les pianos de gamme intermédiaire se définissent comme des instruments de passage au court de la vie d’un pianiste.

Il pourra s’agir d’un modèle droit plus grand et de meilleure facture ou d’un petit piano à queue. Ce choix pourra s’inscrire dans une volonté d’une plus grande palette d’expressivité, dans la recherche d’un timbre plus dense ou plus simplement par l’évolution des recherches d’esthétismes sonores.

Le choix entre piano droit plus grand ou piano à queue se fera selon plusieurs critères.

Le piano à queue

Le premier critère sera souvent la place disponible dans le lieu où résidera le piano. En effet, un piano à queue, si petit puisse-t-il être, aura un encombrement conséquent. Il n’est pas rare qu’à ce stade-là, le salon doive être « remanié » pour accueillir le nouvel arrivant. En fonction de la taille de la pièce, il est possible que votre accordeur vous recommande une taille maximum pour votre instrument afin de ne pas vous retrouver avec un piano dont la puissance serait inadaptée à l’acoustique de son environnement.

Les critères suivants seront bien plus d’ordre pianistique car le système de fonctionnement mécanique d’un piano à queue est différent et plus complexe que celui d’un piano droit. Ainsi, une mécanique de piano à queue bien réglée devrait vous permettre d’obtenir une répétition en pianissimo très rapide. La réactivité de la mécanique d’un piano à queue est également meilleure que sur un piano droit. En fonction de sa taille, on pourra également gagner en surface de table d’harmonie et donc, obtenir davantage de texture sonore que sur un piano droit de qualité équivalente.

Le piano droit

L’encombrement d’un piano droit est bien plus faible que celui d’un piano à queue. Néanmoins, l’évolution se fera souvent vers un piano plus haut, disposant d’une plus grande longueur de cordes et d’une plus grande surface de table d’harmonie. Ces deux critères augmenteront sensiblement les possibilités de nuances et d’expression par rapport à votre premier piano d’étude.

Nord Accord vous aide à choisir votre piano

Les pianos de Haut de gamme

Il existe plusieurs marques pouvant se targuer d’appartenir à cette classification.

Il s’agit là d’instruments de facture exceptionnelle destinés à accompagner un pianiste toute une vie.

Construits avec des matériaux d’excellente qualité et fruits de savoir-faire souvent centenaires. Parmi les marques les plus emblématiques on pourra citer : Steinway&Sons, Bösendorfer, Steingraëber&söhne, Faziolli, …

Le cercle des instruments de haut de gamme déclenche souvent les passions entre les pianistes.

Ce paragraphe n’a pas pour vocation de défendre une marque plus qu’une autre, mais plutôt de saluer l’excellence technique de ces instruments.

Les pianos de haut de gamme représentent un investissement financier conséquent, celui-ci est à tempérer du fait de la longévité considérable de ces instruments et par leur sonorité unique.
Un piano de haut de gamme nécessite autant d’entretien que n’importe quel autre instrument si ce n’est que ce suivi doit être encore plus exigeant.

A voir également….

Pour bien choisir son piano, on peut aussi se faire aider d’un spécialiste qui saura vous guider concrètement.

L’entretien de votre piano

Le piano : entretien, accord et restauration