08
Août

Remplacement d’une corde cassée

 

 

 

Pose d’une corde neuve sur le Steinway D du conservatoire de Calais dans l’auditorium Didier Lockwood.

 

Il faudra d’abord se débarrasser de l’ancienne corde et prévoir la neuve en respectant bien le diamètre.

Il s’agira ici d’une corde acier de la marque Roslau, une marque bien connue des fabricants de pianos.

 

On enlèvera d’abords la mécanique ainsi que l’étouffoir de la note (s’il y en a un) afin de préparer l’espace et les outils.

Ensuite un remontera les chevilles (environ 3 tours ½) pour anticiper la pose de la corde.

Pour cette opération j’utilise généralement une clé T plus pratique que la clef d’accord.

On passe ensuite la nouvelle corde en prenant soin de ne pas abîmer la dorure du cadre.

Le nombre de spires autour de la cheville doit correspondre avec celui des autres cordes installées par le fabricant (ici entre 2 ½ et 3 ½). Elles doivent également être bien serrées pour limiter le mouvement de la corde et augmenter sa stabilité.

On va également s’assurer que la corde pénètre bien dans le trou de la cheville et se cale correctement en utilisant, par exemple, une pince plate.

Le passage des cordes au niveau du contre sillet doit correspondre aux crans laissés par la précédente corde. Il faudra donc veiller à les réaligner dans un espacement régulier.

AVANT.

APRES.

On veille ensuite à bien caler la corde sur les pointes du chevalet ainsi que sur celle du cadre.

J’utilise ici une pièce en laiton plus tendre que l’acier.

Il conviendra ensuite de bien tasser la corde plusieurs fois afin de la stabiliser davantage.

On peut, par exemple, utiliser une ancienne tête de marteau.

Au total, cela représente environ une trentaine de minutes de travail sur place.

Un réaccord sera toutefois nécessaire quelques semaines plus tard car la corde aura tout de même tendance à se détendre rendant la note particulièrement fausse.